Forum officiellement ouvert, on vous attend ♥

Partagez|
MessageSujet: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Ven 3 Juin - 21:28
Aiden Lloyd

feat Takuya Itô



Quand le majordome rencontre la star


Bon récapitulons, j'ai tous les documents, mon curriculum, le formulaire, de quoi prendre des notes, il semblerait que j'ai tout pris. Il va vraiment falloir que je me calme, ce n'est qu'un simple entretient !

Je venais tout juste d'arriver au lieu de rendez-vous, un bâtiment plutôt chic, situé à seulement quelques mètres de chez moi, le studio Kiboulood. Je n'ai pas vraiment d'expérience dans le cinéma à vrai dire et j'espère vraiment pouvoir réussir au mieux mon travail. Manager, voilà le travail que je devrais effectuer. C'est vrai que je suis un peu déçu, Majordome était vraiment un métier auquel je tenais énormément et savoir que je ne pourrais probablement plus jamais l'exercer me compresse la poitrine.

J'ouvris enfin la porte du studio et après avoir avec beaucoup de mal réussit à expliquer ma situation à la secrétaire. Il faut vraiment que je règle ce problème avec les femmes moi !

Me voilà donc dans la salle d'attente, assit, attendant patiemment quoique un peu stressé mon futur patron. La salle d'attente était aussi luxueuse que le reste du bâtiment, mais cela ne me dérange pas du tout, j'ai l'habitude de fréquenter ce genre d'endroit maintenant. Sur les murs il y avait de nombreuses affiches, posters, sûrement des anciens films du studio.

Je me demande vraiment qui peut être ce monsieur Takuya Itô à qui je vais devoir obéir maintenant. Pas mal de personnes m'en ont parlé et en bon terme, mais d'après ce que j'ai compris, ils n'en connaissent que ce qu'en disent les médias. J'espère vraiment que c'est une personne sérieuse, avec qui je m'entendrais bien, une personne en qui je pourrais avoir pleinement confiance et qui pourra lui-même avoir confiance en moi. En revanche, la ponctualité ne semble pas être une de ses qualités, cela fait maintenant une heure que je l'attend !
Je soupire et regarde à nouveau autour de moi, avant que sortir un livre sur ''Comment être un parfait Manager'', au moins ça passera le temps.

Chapitre 1 : être toujours organisé dans son travail – Bon pour cela, ça va, je suis habitué, au point de noter précisément tout ce que je fais, à l'heure que je le fais et d'avoir un emploi du temps très précis pour chacune de mes journées et je compte bien en faire autant pour mon futur patron.

Chapitre suivant,...


©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 27 HABITATION : Trafalgar
un manager
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Jeu 14 Juil - 18:08
Takuya Itô

ft. Takuya Itô

ft. Aiden Lloyd

「 Quand le majordome ... 」
- Voilà, là, ce sont ses affaires, et je lui ai préparé un truc à manger, c'est dans son sac… Enfin, la cuisinière lui a préparé un truc à manger, se rattrapa-t-il en voyant le regard de Ludmilla. Enfin voilà. On a fait ses devoirs pour la rentrée déjà donc vous pourrez vraiment profiter à fond de votre voyage. Vous allez où déjà, en Thaïlande, c'est ça ? Faudra que vous fassiez de l'éléphant, c'est top.
- C'est prévu. Quelqu'un a mis cette idée dans la tête d'Aleks, répondit la jeune femme, les lèvres pincées, et impossible de le faire en démordre. Merci beaucoup.

Takuya sourit, de manière légèrement narquoise. Évidemment qu'il avait dit à Aleksander d'essayer ça. Il ne pouvait pas aller dans un pays où monter sur des éléphants était possible sans le faire, ce serait stupide, et il manquerait un truc super. Il s'approcha d'ailleurs de son fils, lui ébouriffant les cheveux en lui souhaitant bon voyage. Puis il jeta un regard à sa montre et réalisa qu'il était en retard. Il haussa les épaules ; en retard pour en retard, il préférait autant attendre que son ex et son fils soit entrés dans leur avion – de toute façon, il devait les aider pour les valises. Il se demanda soudain comment ils allaient faire à l'arrivée, mais il était très probable que Ludmilla ait déjà tout prévu.

*

- Salut Hanayo. Mon nouveau manager est déjà arrivé ?
- Bonjour Monsieur Itô. Il est resté à attendre une heure et demie avant que les producteurs ne se décident à le recevoir. Pauvre homme. Non seulement il attend mais en plus il va se retrouver avec vous.
- Il est vachement chanceux je trouve. Il aurait pu tomber sur… Sumida, par exemple. Cet homme est tellement imbuvable.
- Vous dites ça parce qu'il a refusé votre proposition. Bon, allez-y. Il s'appelle Aiden Lloyd.
- Lloyd, ok, dit-il en hochant la tête. Bon, à plus. Avant de s'engouffrer dans le couloir, il lança un regard à Hanayo. T'as quelque chose de prévu ce soir ?
- J'ai un rendez-vous avec mon petit ami.
- Ahah, tant pis !

Takuya se dirigea vers le bureau de réunion, les mains dans les poches, sifflotant l'une des dernières musiques à la mode, qui était ancrée dans son esprit depuis qu'il avait quitté l'aéroport. Il allait devoir faire bonne impression devant ce monsieur Lloyd, histoire de ne pas être planté au bout de deux jours. Son dernier manager était une plaie, de toute façon, il était bien content de changer. Il tapa quelques coups à la porte du bureau où se tenait la réunion, avant d'ouvrir la porte, tout sourire.

- Bonjour bonjour ! Je vois que l'on ne m'attend pas. Vous avez bien fait. Enchanté, Takuya Itô, déclara-t-il, s'inclinant respectueusement devant la seule personne qu'il ne connaissait pas, et qui devait donc être Aiden Lloyd. Mon nouveau manager, je présume ?

Il adressa un bref signe de tête aux autres, avant de prendre place à côté d'Aiden.

- Du coup on en est où dans l'interrogatoire ? demanda-t-il, de manière un peu espiègle.
- On a fini. C'est effectivement ton nouveau manager. Je peux te parler en privé ?

Takuya se leva, adressant un sourire à Aiden, suivant le chef de la petite réunion tandis que les autres membres rangeaient leurs papiers.

- Si tu peux éviter de le faire fuir -
- Mais c'est pas de ma faute si les autres ne -
- Je suis sérieux, Takuya. Déjà la dernière fois on t'a dit que c'était ta dernière chance, et on a réussi à te dégoter un manager. Là c'est vraiment la dernière fois. Si il s'en va, tu pourras dire bonjour à d'autres studios, et tu sais qu'il n'y a que nous sur l'île.

L'acteur repartit en bougonnant. Il chercha du regard son nouveau manager, prenant cette fois le temps de le détailler de la tête aux pieds. Comment avait-il pu ne pas remarquer que le jeune homme était blond ? Un sourire étira ses lèvres – il était carrément mignon, le nouveau. Il avait un peu le même style que Gabrielle, mais du côté masculin de la force, en plus. Certes, Monsieur Yoshida avait stipulé qu'il devait être gentil et tout ça. Mais l'inviter à boire un verre, c'était pas méchant, hein ? C'était juste… « pour faire connaissance », tout ça. Il s'approcha d'Aiden.

- Donc, rebonjour. On vous a expliqué vos fonctions ou ils vous ont juste interrogé pour savoir si vous faisiez l'affaire ? Que diriez-vous de discuter de ça autour d'un verre ? Y a des cafés pas mal dans le coin.


Clan des tortues:
 
avatar
MESSAGES : 71
un acteur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Lun 14 Nov - 23:39
Aiden Lloyd

feat Takuya Itô



Quand le majordome rencontre la star


Chapitre 48 … Aiden regarda sa montre, cela faisait maintenant près d'une heure et demie qu'il attendait là seul dans cette même salle d'attente. L'avait-on oublié ? Son nouveau patron avait-il eut un accident ? Alors qu'il vient tout juste de prendre ses fonctions ? Il secoue la tête, non il ne peut pas être malchanceux à ce point ! Et de toute façon, il ne retournera pas au Pays de Galles ! Il ne pouvait pas abandonner aussi facilement et décevoir son ami. Il faut qu'il se calme, il est beaucoup trop stressé et du coup cela lui donne des idées bizarres. Il prit le café que la secrétaire lui avait apporté un peu plus tôt. Elle devait sûrement avoir eu pitié de lui.

Il continua encore quelques minutes à lire son livre, s'endormant à moitié dessus lors qu'on lui toucha l'épaule. Il se leva et s'inclina s'excusant pour son impolitesse, il avait eu le culot de s'endormir avant un rendez-vous ! Quel piètre Majord....Manager il fait !

L'homme qu'il avait prit au départ pour son nouveau patron se révéla être le producteur de ce dernier. Il emmena le jeune Gallois dans la salle de réunion, reconnaissable pour ses longues tables réunies pour former un cercle et ainsi faciliter la communication entre les différents participants.

Le jeune homme intimidé salua respectueusement toutes les personnes présentes, sûrement des personnes très importantes du studio. Plus qu'un simple entretient, on lui affirma que sa candidature avait déjà été acceptée par l'assemblée pour ses talents et sa tenue irréprochable, même si en vérité, c'était beaucoup plus par manque de candidature. On lui posa tout de même quelques questions sur lui, auxquels il répondit le plus sincèrement possible malgré le stress qui le prenait à l'estomac.

Le producteur était en train de lui détailler avec précision les tâches qu'il aurait à accomplir lors de ses journées lorsqu'un homme assez étrange arriva dans la pièce.

- Bonjour bonjour ! Je vois que l'on ne m'attend pas. Vous avez bien fait. Enchanté, Takuya - Itô
- Takuya....Itô ?

Takuya Itô ? Son patron ? Il se leva aussitôt en s'inclina devant lui plus que la tradition ne l'exige.

- Aiden Loyd Monsieur, pour vous serv... Je travaillerais à vos côtés dorénavant, je ferais de mon mieux !

Il se rassit et la réunion se poursuivit. Aiden était droit comme un piquet, il prenait le plus de notes qu'il pouvait. Il devait faire bonne impression ! Il ne pouvait pas se faire virer dès le premier jour ! Lorsqu'ils eurent enfin fini, Aiden lâcha son stylo, il ne sentait plus son poignet et avait l'impression d'être un étudiant de lycée ! Il rangeait ses affaires quand il vit monsieur Itô arriver vers lui. Il s'inclina à nouveau.

- Oui monsieur je pense avoir comprit tout ce que l'on m'a expliqué je vous remercie

Il s'incline à nouveau

- Boire un verre ?

Aiden le regarde d'un air surprit. Boire un verre ? Aller dans un café ? Jamais il ne se serait permis une chose aussi déplacée avec son ancien maître. Était-ce le travail d'un manager de suivre son patron dans un « café » pour « boire un verre » ?

- Ce serait pour moi un grand honneur de partager ce verre en votre présence monsieur.

Il se redressa prêt à le suivre. Peut-être pourrait-il en profiter pour visiter la ville qu'il ne connaît pas encore. Non pour le moment il doit se concentrer sur ce monsieur Itô, il doit le connaître par cœur afin de pouvoir répondre au mieux à ses attentes !


©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 27 HABITATION : Trafalgar
un manager
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Mar 3 Jan - 2:52
Takuya Itô

ft. Takuya Itô

ft. Aiden Lloyd

「 Quand le majordome ... 」
Le jeune homme – son nouveau manager, donc – s'était montré particulièrement poli et … raide ? Takuya l'avait observé durant la brève période restante de réunion, et il l'avait trouvé très – trop – consciencieux. Il comprenait bien ce qu'il voulait, c'est-à-dire faire bonne impression, mais tout de même, n'était-ce pas un peu exagéré ? Il allait devoir remédier à cet excès de zèle, on ne lui laissait pas le choix. Une idée faisait déjà son chemin dans sa tête.
Lorsque la réunion fut terminée, son producteur l'attrapa et le prévint : s'il faisait fuir Mister Lloyd, alors c'était fini pour lui sur Kibou. Une fois que son producteur lui eut tourné le dos, Takuya grimaça et soupira. Il savait bien ce qui était en jeu, et savait aussi qu'il ne pouvait pas se permettre ce luxe. Ou du moins, cela rendrait beaucoup de choses compliquées, et il n'avait pas particulièrement envie de déménager pour le moment. Il se força légèrement à récupérer son habituel sourire, et alla accueillir son nouveau manager. Il était encore en train de ranger ses affaires et le sourire de Takuya devint plus vrai. C'était mignon. Il sentait déjà à quel point il allait pouvoir le taquiner.

Très naturellement, l'acteur demanda au manager si on lui avait bien tout expliqué, et la réponse fut positive, bien qu'encore une fois extrêmement polie. Takuya avait du mal avec les gens trop polis – peut-être car ce n'était pas dans ses habitudes de l'être. Il n'était pas non plus grossier ou sauvage, bien sûr, mais il ne faisait que rarement plus que ce que les règles de société exigeaient, et c'était souvent dans un but moqueur lorsqu'il le faisait. Il était cependant évident que ce n'était pas le cas d'Aiden ; il était poli par nature. Takuya n'avait pas l'impression qu'on lui ait véritablement appris à l'être – autrement dit, il ne le voyait vraiment pas dire un juron ou faire un geste déplacé. Impossible à imaginer. D'ailleurs, alors qu'il pensait ça, Aiden s'inclina à nouveau, et l'acteur sentit son sourire s'élargir. Ça s'annonçait vraiment bien. Ça s'annonçait vraiment drôle.
Il continua, lui proposant d'aller discuter de tout ça autour d'un verre. Il n'allait pas refuser un verre, tout de même. Sa réaction l'étonna. Le regard rempli d'incompréhension le surprit réellement.

- Eh bien, oui ? Vous savez, pour ne pas rester enfermés à l'intérieur mais discuter tout de même. Pour être plus à l'aise, moins formel.
- Ce serait pour moi un grand honneur de partager ce verre en votre présence monsieur.

Il allait le faire mourir s'il continuait comme ça. De rire ou de mignonnerie, Takuya hésitait encore. Pour un peu, même ses habituelles idées déplacées lui semblaient horribles. Il avait toujours eu des scrupules face aux personnes si évidemment innocentes, mignonnes et polies. Même s'il se révélait parfois qu'elles n'étaient pas si blanches qu'elles semblaient l'être. Mais il laissa cela de côté, remarquant qu'Aiden semblait désormais prêt à le suivre.

- Vous habitez ici depuis longtemps ? Vous avez un accent. British?  Vous connaissez le coin ?

Le voilà qui le bombardait de questions. Il avait dit vouloir faire connaissance autour d'un verre, mais rien qu'en allant au bar ça pouvait déjà commencer, non ? Takuya connaissait les moindres recoins de Trafalgar, bien que « son » quartier soit Yamamoto. Mais comme il travaillait ici, découvrir les alentours avait été une nécessité, pour ne pas perdre de temps à retourner chez lui entre deux scènes ou simplement pour accéder rapidement à tout ce qui pouvait être utile sans être disponible aux studios même.

- Si vous ne connaissez pas, je pourrai vous faire visiter un peu l'île après les tournages de cet après-midi. On ne dirait pas comme ça, mais il y a beaucoup de choses à voir à Kibou. Rien que dans le coin – à Trafalgar je veux dire – à part les studios, il y a aussi une très belle cathédrale. Je ne suis pas très croyant mais l'atmosphère est très paisible et ça me calme parfois. Vous m'arrêtez si je parle trop, d'accord ? J'ai tendance à me laisser emporter dans des monologues. Hm, j'allais proposer de prendre ma voiture mais il y a des cafés pas très loin, allons-y à pied.

Takuya avança, conquérant – il connaissait les studios par cœur et il était vraiment en terrain conquis, de son point de vue. Après tout, un studio ne tourne pas sans acteur. Il adressa un vague salut à Hanayo en sortant, suivi de son nouveau manager. L'air frais lui fit du bien, après la chaleur étouffante de la salle de réunion, mais il resserra tout de même son écharpe.

- Parlons un peu de vous. Quel âge avez-vous ? Pourquoi être venu au Japon ? J'imagine que vous n'êtes pas venu juste pour être manager. Vous parlez plutôt bien japonais. Vous m'avez l'air très serviable. Que faisiez-vous avant ?

Il lui lança un regard pétillant, très curieux. Takuya adorait savoir des choses sur les autres.


Clan des tortues:
 
avatar
MESSAGES : 71
un acteur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Mar 24 Jan - 22:05
Aiden Lloyd

feat Takuya Itô



Quand le majordome rencontre la star


Aiden se met à suivre son nouveau patron calmement, toujours avec une posture irréprochable, mais on ne pouvait pas lui en vouloir, il était comme ça. Le dos droit, les épaules en arrière, le menton relevé, mais pas trop pour ne pas sembler vouloir prendre de haut la personne à ses côtés, l'ancien majordome faisait attention à ses moindre fait et geste...Oui on peut le dire, il avait vraiment l'air d'avoir un bâton dans le c**.

Il buvait chacune des paroles de ce monsieur Itô qui avait désormais sa vie entre ses mains, en serrant son calepin contre lui.

Je viens tout juste d'arriver monsieur et en effet, vous avez parfaitement raison je suis gallois. Vous semblez vraiment connaître la ville. Je vous pris de ne pas m'en tenir rigueur, mais j'ai fait quelques recherches sur vous. Vous êtes vraiment populaire, beaucoup de gens disent du bien de vous et vous idolâtre. Je dois dire que j'apprécie également beaucoup votre travail, c'est un véritable honneur pour moi d'être ici à vos côtés. !
Dit comme cela, on pourrait croire que le gallois se fiche complètement de lui, mais que nenni, tout ce qu'il lui dit sont ses véritables pensées. Après tout, Aiden est pur et innocent, tout bonnement incapable de mentir ou de faire quoique ce soit qui risquerait de blesser quelqu'un. Aiden le regarde, des étoile dans les yeux, tout en restant sérieux et parfaitement convaincu parce qu'il vient de dire.

Il poursuit la visite avec joie, après tout il ne connaît absolument pas la ville et le peu d'information que vient de lui donner Takuya lui donne déjà l'eau à la bouche.

Ses joues prennent une teinte plus rouge lorsque arrivent les questions disons plus personnelles, il n'a pas l'habitude de parler de lui, ou simplement qu'on s'intéresse à lui. Ainsi, il lui répond le plus sincèrement possible

J'ai 24 ans monsieur, j'étais majordome dans une grande maison, mais mon maître est décédé et j'ai donc dû en chercher un nouveau. C'est un de mes amis qui m'a conseillé de vous contacter pour cela. J'ai appris cette langue en quelques semaines, mais il me reste encore des difficultés à l'écrit, veuillez me pardonner, je me débrouillerais pour corriger ce défaut au plus vite.

Il s'arrête et se met à le fixer droit dans les yeux, parlant avec le coeur et sans aucune arrière pensée

Bien sûr que si monsieur, je ne suis venu à Kibou que pour vous !


©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 27 HABITATION : Trafalgar
un manager
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô Jeu 16 Fév - 22:12
Takuya Itô

ft. Takuya Itô

ft. Aiden Lloyd

「 Quand le majordome ... 」
Takuya n'avait pas attendu très longtemps pour commencer à interroger son nouveau manager. Bien que des pensées peu catholiques aient traversé son esprit, l'idée pour le moment n'était pas de l'attirer dans son lit mais simplement d'avoir plus d'informations afin de pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Et Aiden répondait tout aussi vite, et, il lui semblait, de manière un peu intimidée. Takuya aurait voulu lui dire qu'il n'allait pas le manger, mais se ravisa au dernier moment. Il aimait beaucoup qu'on cherche à lui plaire, et c'était ce que cherchait à faire ce nouveau manager : c'était écrit en lettres clignotantes sur son front. Qui ne voudrait pas plaire à son nouveau patron, après tout ? Mais Takuya devait faire attention, car dans cette affaire, lui aussi devait se mesurer et chercher à plaire à son nouveau manager : si jamais Aiden partait, sa carrière à Kibou était finie. Et quand bien même il retrouverait du travail facilement à la capitale, déménager n'était pas dans ses intentions immédiates.

Mais en tout cas, il avait eu raisons sur plusieurs points : déjà, Aiden était bien britannique – gallois, pour être précis. L'acteur n'avait jamais vraiment eu l'occasion de se rendre au Pays de Galles, mais il avait déjà été invité à Londres, et il avait visité l'Irlande pendant une semaine où il avait délaissé l'Italie, où il se rendait habituellement. Il se demandait à quoi pouvait bien ressembler le pays d'Aiden. Un petit voyage allait s'imposer. Il l'emmènerait avec lui, pour qu'il lui fasse visiter. Peut-être qu'il ramènerait également Aleksander – il allait devoir vérifier ses vacances.

Aiden avait fait un travail de recherche sur lui. Avait vu à quel point il était populaire. Cela ne manqua pas de faire sourire l'acteur. On « l’idolâtrait » hein ? Et lui-même appréciait son travail et parlait « d'honneur » à travailler avec lui ? Le sourire de Takuya ne faisait que s'élargir. Son ego n'allait pas en ressortir dans un bon état – et il était déjà assez magistral. En marchant, Takuya désignait parfois des bâtiments, en l'informant de leurs fonctions. Pour l'acteur, c'était des lieux-clés ; ceux grâce auxquels ils se repéraient quand il venait d'arriver. Il savait que ses repères ne seraient pas forcément ceux d'Aiden, mais s'il pouvait aider, et bien autant le faire. Il continuait également à poser des questions, jetant de temps à autre des coups d’œil au jeune britannique.

- Majordome à 24 ans ? Vous deviez être vraiment efficace. Il sourit. Dans les films, les majordomes sont toujours plutôt âgés, non ? Dans les mangas ils semblent plutôt jeunes, mais, si c'est pour avoir des démons … Tu n'es pas un démon, hein ? Que je sache à quoi m'en tenir.

Le tutoiement avait glissé naturellement. Takuya n'était pas très formel, contrairement aux habitudes de la plupart des autres japonais. Puis il se rendit compte que le jeune homme n'avait pas répondu à l'une de ses questions, à savoir, pourquoi il était venu là, puisqu'il ne venait pas que pour être son manager, si ?

Si. C'était la seule et unique raison de sa présence ici.

Takuya manqua de s'étouffer avec sa salive, et il toussota. Il ne savait pas qu'il avait des fans accros à ce point ! Parce que là, c'était un fan, forcément. Il était venu juste pour lui. Pas les beaux coins de Kibou, pas parce qu'il voulait déménager, pas parce qu'il était intéressé par les technologies de l'île, mais à cause de lui. Ça l'avait pris de court, mais il devait réagir.

- Eh bah, ça c'est du dévouement, dit-il en riant légèrement. Si tu m'avais demandé un autographe je te l'aurais envoyé. Mais tu veux peut-être quelque chose de plus ? finit-il, avec un clin d’œil.

Takuya n'étant pas un malotru, il n'eut pas de geste déplacé, mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. En brisant la connexion qu'il avait établie entre leurs regards, il se rendit compte qu'ils étaient arrivés au café où l'acteur avait mené son nouveau manager. C'était un endroit plutôt calme, même si le ronronnement des conversations le berçait. Il s'avança dans l'établissement, se dirigeant machinalement vers sa place habituelle, invitant Aiden à en faire de même.

- Donc, ici, c'est le café Petit Croissant. Il avait conscience de massacrer la prononciation du français. C'est tranquille, j'aime bien venir ici entre deux tournages. Le serveur s'approcha d'eux, et Takuya commanda un cappuccino. Que veux-tu boire ? J'offre.


Clan des tortues:
 
avatar
MESSAGES : 71
un acteur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô
Contenu sponsorisé
Quand le majordome rencontre la star - Feat Takuya Itô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Space Battleship Yamato Resurrection Star Blazers
» Quand le passé vient frapper à ta porte! - feat: greg
» Star Wars Pocket Models TGC
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING KIBOU :: Dans Kibou :: Trafalgar :: Studio Kiboulood-
Sauter vers: