Forum officiellement ouvert, on vous attend ♥

Partagez|
MessageSujet: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Jeu 9 Juin - 21:06
Lou Hana Hatsuyuki

Une nouvelle instructrice ?

Chao Liù

Journée chaude, dans le sens que la température était élevée … Subaru n'avait pas énormément de choses à faire ce jour là, si ce n'était que voir si son agent avait réussi à lui trouver un maître kung fu … Il fallait le dire, on l'avait décelé pour un drama, encore de la chance, mais c'était sur du sport … On lui avait dit qu'il devait se méfier avec son cœur, mais on lui promettait que ça ne serait pas trop difficile mais qu'il devait être crédible … Donc apprendre déjà les bases puis s'améliorer au fur et à mesure de la progression du drama. Ce n'était donc pas un entraînement pour quelques jours mais régulier. Il devait en effet jouer un jeune homme qui apprenait cet art, et qui s'en moquait au début mais qui avait des facilités. Il apprenait juste pour honorer la mémoire de son père, décédé dans le drama dans les premières minutes. Il devait reprendre sa suite, lui qui aspirait à être un simple fleuriste. Bien sur, certaines de ses attaques seraient en lien avec la passion du personnage … Mais il n'en savait pas plus.

Par chance, son agent pu l'envoyer vers un maître du kung fu, qui lui avait dit qu'il pouvait l'accueillir pour voir s'il pouvait en tirer quelque chose. Même s'il n'était pas défaitiste, Subaru se doutait que son manque d'activités sportives n'allaient pas l'aider. Bon, il avait déjà six mois avant le début du tournage … Mais c'était trop peu selon lui. Il se rendit vers l'adresse qu'on lui avait indiqué. C'était dans le quartier Hachiko. Il lui semblait connaître cette adresse … Mais il ne fallait pas s'en occuper, mais en regardant là où il arrivait … Il fut un peu surpris. Il avait mis un jogging et un tee shirt, le tout en bleu et blanc, un classique. Pour se cacher, il avait une casquette et des lunettes de soleil. EN même temps, il faisait beau, ça ne choquait personne. Et puis, un gars de son âge aller vers l'université, ce n'était pas étonnant non plus. Il ouvrit à ce moment là la lettre qu'il avait eu …

~Bien le bonjour M. Tsuzuki
Je ne peux vous enseigner directement le kung fu, étant trop occupé pour le faire, je vous confie donc à une de mes élèves qui saura vous l'enseigner suffisamment pour votre drama. Ne vous étonnez pas que ça soit une fille, je ne fais aucune différence entre les hommes et les femmes quand ils ont du talent.
Elle se trouve actuellement dans l'université qui se trouve face à vous et est prévenue de votre arrivée. Vous la retrouverez à l'entrée du gymnase. Si elle ne s'y trouve pas, attendez là, elle vous trouvera elle même. C'est facile, vous cachez votre identité par casquette et lunettes selon votre agent. Elle saura vous reconnaître.
J'espère que ça vous permettra d'améliorer votre niveau.~


Oui, c'était signé en plus, mais Subaru n'avait aucune information sur la personne qui devait l'accueillir … Et l’entraîner … A dire vrai, il n'avait pas de préjugé que ça soit une fille, il s'en moquait un peu, il voulait apprendre. Mais il se demandait si elle pourrait le retrouver comme il disait.

Il se dirigea donc vers le gymnase, se perdant plusieurs fois … Heureusement qu'une jeune fille lui indiqua gentiment vers où aller, et il était resté à l'extérieur pour ne pas avoir à enlever ses lunettes. Il finit par trouver le lieu, mais il ne vit personne. En même temps si elle était à l'université, elle devait avoir des cours. Il regarda sa montre et vit qu'il avait en plus un peu d'avance. Il alla s'adosser contre le mur du gymnase, près de la porte, et attendit en observant autour de lui.

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 149
un nouveau membre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Ven 10 Juin - 18:11
Chao Liú

Une nouvelle instructrice ?

Subaru Tsuzuki

J’ai toujours aimé me balader près d’une rivière, ainsi je peux imaginer un magnifique requin s’y aventurer. Quoi ? Les requins ne vont pas dans la rivière ? Félicitations, vous venez de me faire perdre espoir d’en rencontrer un. Je ne vous en veux pas, alors ne m’en voulez pas non plus de vous avoir une nouvelle fois exposé l’un de mes rêves, car oui ça en était un. Je ne longe que rarement, voir quasiment jamais, une rivière. Le temps libre que je possède ne me le permet pas, pour l’instant.

Ah ! Je suis irrécupérable, je parle de nouveau pour ne rien dire et pour étaler mes avis personnels. Bravo à moi, je vous ai fait perdre du temps précieux.

Depuis quelques années déjà, je suis à l’université et je suis étudiante en médecine. Ce qui explique la raison pour laquelle je me trouve dans un lieu respirant les longues études parfois ennuyantes, parfois intéressantes et enrichissantes. Quoi que, les études qu’elles soient ennuyantes ou intéressantes restent enrichissantes. C’est normal. Soit, aujourd'hui n’est pas un jour comme les autres alors je vais cesser de vous raconter ma vie.

« J’dois aller au gymnase. Ah oui. C’est vrai ! »

Pour une fois que j’ai oublié, on va me le pardonner. Je vous explique tout :
• J’ai un maître qui m’apprend le kung-fu ;
• J’ai un « rendez-vous » concernant cet art martial ;
• Et je dois initier quelqu’un à l’art du kung-fu.
Sans oublier que je ne peux pas me permettre de lui apprendre les bases, et quelques enchaînements complexes, en un an. J’ai une date limite, tout de même. Je lui demanderai de me dire les informations importantes concernant cela. Il faudra que j’y pense, en fait.

Oh, je dois me dépêcher ! Je sortis donc de la salle de classe dans laquelle j’étais, heureusement que le professeur ne souhaitait pas me parler en fin d’heure, et descendis après de nombreux pas les escaliers. L’ascenseur existe, seulement seuls les handicapés (béquilles, fauteuil roulant, etc.) peuvent en bénéficier, ce qui est tout à fait compréhensible.

En sortant du bahut, je sentis cet air frais envahir mes poumons, ça faisait du bien. Je respirai tranquillement, fermant les yeux en appréciant le contact du léger vent balayer mes cheveux blonds. J’ai toujours aimé laisser le vent guider ma chevelure, ça me plaît et je me fiche pas mal d’être décoiffée contrairement à certaines filles qui ont une brosse dans leur sac.

Je me dirigeais d’un pas pressé vers le grand gymnase sans faire attention à ce qui m’entourait et au vent et au soleil qui m’offraient fraîcheur et chaleur à la fois. Je devais faire vite, je suis en retard, c’était sûr et certain. La poisse, j’ai horreur de ne pas être à l’heure. Bon, ça arrive, il m’excusera très certainement après tout j’ai des cours à suivre qui sont importants pour mon avenir. Heureusement, j’arrivai enfin près du gymnase. Sans grand étonnement, il était déjà présent avec sa casquette sur sa tête et ses lunettes collées au visage. Je m’approchai  en souriant et lui dit :

« ¡ Hola amigo ! J’espère ne pas t’avoir fait trop attendre, si c’est le cas je m’en excuse d’avance. »

L’entraînement de kung-fu n’allait pas tarder à arriver. Je me demande s’il connaît quelques positions, comme celle du Cavalier, elle n’est pas très compliquée. S’il n’en connaît aucune, je comprendrai, après tout il n’est pas venu voir mon maître pour boire du thé, il est là pour le kung-fu et je le lui apprendrai coûte que coûte. Ça, on peut me faire confiance.

J’espère simplement qu’il saura rester attentif et qu’il sera concentré, la concentration est importante dans cet art martial. Je lui fis une remarque, gentiment : « Ça te va bien, la casquette et les lunettes ! ». Rien de bien méchant. Juste la vérité. Ça lui donne un style, sauf qu’il sera contraint de les retirer pour s’exercer.

Ah je ne vais tout de même pas le faire attendre indéfiniment dehors, la chaleur risque de l’emporter et l’ambulance aussi viendra ici pour le ranimer. Même moi j’ai chaud, c’est atroce. Je ne préfère pas la pluie, au contraire j’adore le soleil sauf qu’un peu de vent fait toujours du bien, quoi qu’il arrive.

« Entre, on sera mieux à l’intérieur pour commencer l’entraînement. Tu pourras également m’expliquer combien de temps j’ai pour t’initier à cet art martial. »

J’entrai avec joie dedans, l’air du gymnase n’était pas étouffant, ça va. Il était déjà en tenue de sport, moi non. Ce n'est pas grave, j’ai terminé mes cours pour aujourd'hui alors je pourrais me changer par la suite. Sur moi, j’ai un débardeur blanc et un jogging avec des chaussures plates. Je vais pouvoir l’entraîner sans être dérangée par un jean trop serré ou un t-shirt gênant. Je retirais ma veste en jean et la déposa dans un coin de la pièce, c’est le seul vêtement qui sera agaçant dans la pratique.

« Je n’ai pas arrêté de te tutoyer, ça ne te dérange pas ? Oh ! Je m’appelle Chao, Liú Chao. Ravie de faire ta connaissance, ce sera moi qui me chargerais de ton entraînement bien qu’il me semble que tu sois déjà au courant. »

Je lui souris amicalement.
Le kung-fu est une pratique longue à maîtriser, cela peut prendre plusieurs années, seulement je me dois de lui permettre de dominer cet art en un temps limité. Il devra y mettre du sien pour mieux apprendre, s’il n’en a pas la volonté, il n’avancera pas. Il devra être rigoureux dans son entraînement, il ne faudra pas qu’il abandonne et qu’il déclare forfait en deux secondes. La persévérance, le courage et la concentration doivent être présents durant les exercices.

« Je ne me souviens plus exactement, tu as combien de temps précisément pour apprendre à maîtriser le kung-fu ? Et comment puis-je t’appeler ? Par ton prénom, ton nom de famille ? »

Je suis une vraie pipelette, mais c’est important de savoir combien de temps je possède pour lui apprendre tout, en tout cas le principal et les positions les plus courantes de l’art martial chinois. Concernant la façon dont je dois l’appeler, ça m’est venu comme ça. Il me faut son autorisation pour l’appeler par son prénom, quand même. D'accord, je ne me suis pas gênée pour le tutoyer, ça n’a pas d’importance ça, voyons…

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara



 Joyeuses fêtes sur GMK    #76923c
avatar
MESSAGES : 16 ECOLE : Étudiante en médecine
HABITATION : Hachiko
une étudiante & serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
une étudiante & serveuse
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Ven 10 Juin - 20:50
Lou Hana Hatsuyuki

Une nouvelle instructrice ?

Chao Liù

Subaru attendit un peu … Non pas trop longtemps, dans ses auditions, il pouvait attendre plus longtemps, et puis la patience était une vertu non ? Il attendit un peu, e malgré le vent légèrement frais, il faisait plutôt chaud. Et il était plutôt couvert avec sa casquette et ses lunettes … Mais après un moment, la jeune fille arriva, enfin, après qu'il s'était posé la question plusieurs fois. Il y avait eu plusieurs personnes qui le regardaient, mais personne ne s'était arrêté. Jusqu'à cette fille blonde qui s'était presque précipitée vers lui. Elle commença en le saluant, puis s'excusa, ou sembla s'excuser de son absence.

« … J'ai attendu un peu, mais j'étais en avance, donc c'est de ma faute. »

Il ne regarda pas sa montre pour savoir si elle était en retard ou non, il s'en moquait un peu. Il avait le temps ce jour là, donc pas de soucis à avoir. Il n'avait pas un rendez vous médical, ni un entretien médiatique, ni même rien en fait, son agent avait libéré son emploi du temps exprès. Il s'était un peu renseigné sur l'apprentissage du kung fu, mais à part le fait qu'il lui fallait de la patience, de la persévérance, de l'attention, de la concentration, et … a oui, de la respiration, c'était important, mais il n'avait pas tout retenu, puisqu'il avait lu ça en quatrième vitesse avant de venir, quand son agent l'avait prévenu que son rendez vous pour l’entraînement était ce jour là. Il s'attendait à avoir plus de temps pour se préparer.

« Ah … C'est juste pour me cacher un peu … J'aime pas spécialement ... »

Ben oui, casquette et lunettes, c'était pas ce qu'il y avait de mieux, il s'assumait et n'était pas non plus habitué à être en jogging et tee shirt, préférant des tenues plus … de ville, si vous comprenez ce qu'il pensait. Puis elle lui proposa d'entrer à l'intérieur … Ah, il n'était pas contre, il aurait moins chaud. Mais il s'attendait à ce qu'il y ai un club ou un truc de ce genre. EN entrant, il vit que non, il n'y avait personne. Il regarda autour de lui pendant qu'elle enlevait sa veste en jean. Puis, elle demanda si ça le gênait qu'elle le tutoyait, et se présenta. Elle était assez bavarde, lui qui était plutôt du genre discret la plupart du temps. Puis, elle lui redemanda à nouveau le temps qu'elle avait pour l'entraîner et comment elle devait l'appeler.

Il commença par enlever ses lunettes, et sa casquette, dévoilant ses yeux bleus et ses cheveux blonds, sa presque marque de fabrique en tant que Subaru Tsuzuki, l'idole. Bon, il observa à peine sa réaction et posa ses affaires, comme son porte feuille qu'il cacha sous sa casquette, sur un banc, pas très loin de lui. Puis il se tourna vers la jeune fille, Chao puisqu'elle s'était présentée. Elle semblait très dynamique et … il le pensait toujours, très bavarde. C'était compatible avec … nan, pas de questions, si le maître avait décidé de le confier à cette jeune fille c'était qu'il avait des raisons non ?

« Je suis Subaru Tsuzuki, mais vous pouvez m'appeler Subaru, ça ne me pose pas problème. Et le tutoiement ne me gêne pas, j'ai pas l'habitude, puisque je suis souvent vouvoyé. Par contre, vous allez avoir du mal à me passer au tutoiement. »


Par contre, elle avait oublié ou on l'avait pas prévenue ? Il devait commencer par lui expliquer ou … ?

« En fait, j'ai été choisi pour un drama sur le kung fu, j'ai 6 mois pour apprendre les bases mais je dois me perfectionner rapidement après. Mon personnage est un vrai débutant au départ, mais c'est un prodige, il apprend donc très vite. J'ai pas tous les détails du drama, il n'est pas fini d'être écrit, mais c'est en gros ça. Je pense donc que l’entraînement durera un long moment. »


Il sourit gentiment en continuant ses explications.

« Mon agent n'a pas jugé nécessaire de me donner plus d'informations. »


©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 149
un nouveau membre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Sam 11 Juin - 20:05
Chao Liú

Une nouvelle instructrice ?

Subaru Tsuzuki

Tant mieux, je n’étais pas en retard, il était en avance. Je me sens rassurée d’avoir été, très certainement, ponctuelle pour notre rendez-vous « professionnel », dirons-nous. Bien évidemment, il n'est pas fautif de son avance, j'espère sincèrement qu'il ne pense pas l'être car ce serait dommage. Il ne mérite pas de se sentir coupable, il a été prévoyant en arrivant plus tôt que l'heure prévue, voilà tout.

« Ah ! Les idoles ont besoin de se cacher, c'est vrai. »

Honte à moi, j'avais zappé ce détail. Une idole ne peut marcher dans la rue sans se faire remarquer par des fans hystériques. C'est pourtant dommage, beaucoup de personnes aiment se promener par envie quelque part sans penser à ceux qui les entourent. Ça doit être dur, d'être idole. Ce serait comme être un oiseau dans une cage. Tu sais que tu peux voler, sauf qu'à cause de la cage tu ne peux pas aller bien loin. L'idole est pareille. L'idole sait qu'elle peut gambader dans la forêt, sauf qu'elle doit faire attention parce que les fans sont là et les empêchent de vivre comme bon leur semble. Ouais. L'oiseau est l'idole, la cage est les fans. Il n'y a que sur scène et caché qu'une idole est elle-même.

Il retira ses lunettes et sa casquette. Blond aux yeux bleus. Voilà comment il est. Tu vois les films à l'eau de rose ? C'est ce genre de mecs que l'héroïne recherche parce que c'est soi-disant « l'homme idéal ». Bien sûr, à la fin elle finit avec un garçon sentimental et moins bad-boy que celui qui avait fait battre son cœur en premier. Les filles ! Elles ne savent jamais quels genres d'hommes elles aiment. Personnellement, je me fiche du physique et du mental de l'homme. Le plus important est qu'il soit lui-même et qu'il soit naturel envers moi. Cette idole a dû gagner en popularité grâce à sa bouille d'ange, aucune fille ne cracherait sur un blond aux yeux bleus voyons. Moi, je suis une blonde aux yeux verts et j'ai jamais fait fureur auprès des hommes. Sûrement parce que je maîtrise le kung-fu, je dois les effrayer. Lui, il a tout pour plaire : idole, beau gosse, bouille d'ange, il parle bien. Je suppose que certains messieurs sont jaloux.

Le jeune homme se présenta comme étant Subaru Tsuzuki, il me dit que je pouvais l'appeler par son prénom et que ça ne le dérangeait pas tant que ça que je le tutoies. Ouf ! J'aurai culpabilisée, sinon. Je risque d'être mal à l'aise s'il continue de me vouvoyer, c'est une forme de politesse, certes, mais ça me donne des frissons. Je préfère largement le tutoiement, c'est plus simple. Et ça prend moins de temps. Même si, je vous avoue, je ne tutoierai jamais, Ô grand jamais, mon patron et les clients du café dans lequel je travaille. Hors de question.

« Donc tu joues le prodige du kung-fu, impressionnant. Tu dois être bon acteur ! Bon, en six mois ça devrait aller si t'es motivé. »

Six mois, ça ira s'il est motivé. Le kung-fu demande du temps, il faut le perfectionner également. J'espère sincèrement qu'il est prêt à s'entraîner quotidiennement, même lorsqu'il n'a pas d'entraînement avec moi. C'est en pratiquant régulièrement qu'on connaît mieux la position apprise, c'est très important tout de même.

Je lui souris en apprenant que son agent n'avait pas jugé nécessaire de lui en dire plus. Ce n'est pas étonnant. Il pourra se perfectionner après les entraînements sans aucun problème. Son drama sera un véritable succès grâce aux connaissances que je lui apprendrai. Dites vous que je le fais pour rendre mon maître fier et pour aider cet homme à décrocher une bonne note pour son film.

« On va commencer. Ah et n'hésites pas à me tutoyer, ça me fera toujours plaisir. Juste comme ça, as-tu des difficultés particulières en pratiquant un quelconque sport ? Je n'aimerai pas mettre ta vie en danger, tu comprends ? »

Bien sûr. Je n'ai jamais dit que le kung-fu est un art martial sans blessure. Surtout pendant un combat, on peut se blesser. Je vais devoir être prudente, je ne veux pas l'épuiser et le faire détester ce qui me passionne le plus. Ce serait catastrophique, en fait, s'il commençait à haïr le kung-fu. Bah ouais. Comment ferait-il, après, pour jouer dans son drama un prodige de cet art martial ?

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara



 Joyeuses fêtes sur GMK    #76923c
avatar
MESSAGES : 16 ECOLE : Étudiante en médecine
HABITATION : Hachiko
une étudiante & serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
une étudiante & serveuse
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Dim 12 Juin - 19:26
Lou Hana Hatsuyuki

Une nouvelle instructrice ?

Chao Liù

Et oui, les idoles devaient se cacher, les idoles ne devaient pas être en retard, les idoles … Tant de restrictions, mais c'était un plaisir que d'être une idole la plupart du temps. La preuve, même si c'était pour son boulot, il apprenait bien des choses, de lui même il n'aurait jamais appris le kung-fu … Bon en même temps … Il ne se serait jamais mis au sport avec sa maladie de cœur … Même si c'était sur une bonne voix de guérison, on ne pouvait jamais prévoir. Il pouvait encore faire des crises … Il devait se méfier, et c'était ce qu'il craignait le plus dans le kung-fu en fait … Mais c'était quand même un art sur la respiration, ça devait aller non ?

« Et oui, les idoles doivent se cacher, mais au moins, on peut quand même sortir, c'est pas si mal. »


Puis, elle lui dit qu'il devait être bon acteur … Bon, l'avantage c'était qu'il ne tombait pas sur une fan hystérique qui le connaissait sous toutes les coutures alors qu'il ne la connaissait pas. Mais bon, elle ne semblait pas penser que c'était trop court pour apprendre, c'était une chose que Subaru ne savait pas vraiment, mais il savait qu'il était plutôt sérieux pour son travail et que si le travaildevait se faire aussi en dehors des cours, il le ferait. Il n'avait jamais eu d'ennuis pour ça. Et puis, ça restait du sport, ça ne pouvait que lui faire du bien non ?

« Et bien, je fais toujours de mon mieux, après il faudrait voir mes dramas pour voir si je suis bon acteur. »

Il passait sa main dans ses cheveux, un peu gêné. Il n'était pas imbu de lui même, au contraire, il n'aimait pas spécialement parler de lui en se vantant. Comme il disait souvent en interview, ce n'était pas lui qui faisait qu'il était une idole, mais ses fans qui appréciaient ce qu'il faisait. Une idole ne l'est que quand on l'apprécie, voire qu'on l'admire.

Puis vint le moment de commencer. Bien sur, elle demanda quelque chose de complètement censé, qui était ses difficultés pour un quelconque sport. Par contre elle lui demandait de la tutoyer.

« Euh … Pour le tutoiement, je vais essayer mais je vo … te promets rien … Je n'ai vraiment pas l'habitude. Quant aux difficultés ... »


Il réfléchit à comment expliquer les choses …

« Et bien … C'est un peu compliqué, et même mes fans ne sont pas spécialement au courant, mais j'avais plus jeune une grave maladie de cœur … Je peux faire des crises encore mais elles sont plus espacées et je suis régulièrement suivit. J'espère que ça va pas trop poser problème … Le producteur du drama n'est pas au courant non plus, seul mon agent le sait ... »

Il détournait légèrement le regard. Parler de lui, il n'aimait pas mais alors pas du tout, même si on lui demandait souvent pour les interview exclusives de certains magazines ...

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 149
un nouveau membre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Mer 15 Juin - 20:12
Chao Liú

Une nouvelle instructrice ?

Subaru Tsuzuki

« Tu ne dois pas avoir l'impression de te vanter, si tu es bon acteur alors dis-le sans hésitation. »

Je ricanai gentiment. C'était agréable, tout de même, de rencontrer des personnes de son genre. Des gens qui ne se vantent pas d'être doué, d'être le meilleur. Il ne prétend pas être, comme on dit si bien, la crème de la crème. Il manque cruellement de personnes comme ça. En fait, ce qui manque dans ce monde, ce sont des personnes qui acceptent tout le monde sans en faire un fromage, des personnes qui ne se moquent pas, qui ne jugent pas sur certains critères. De nos jours, on critique sans arrêt, on commente tout et rien alors que ça ne change jamais la vie de quelqu'un. Je ne m'exclus pas de cette société atroce, j'en fais totalement partie et j'en suis consciente. C'est ça qui m'énerve, faire comme les autres. Ne pas être différente — ah si ! je suis différente de certaines personnes parce que je maîtrise le kung-fu, que je suis surtout une femme qui maîtrise un art martial.

Donc je risque d'avoir du mal à le faire me tutoyer. Bon, pas grave, je n'abandonnerai pas quand même ! Ce n'est pas mon truc, l'abandon. Sauf face à des cas désespérés qui ne comprennent rien, par exemple un camarade de classe qui ne voit pas l'intérêt d'apprendre un art martial lorsque l'on veut travailler dans la médecine. Ma réponse à ça ? Le silence total, pas un mot. Hors de question, je ne veux pas m'attirer des ennuis, hein. Je tiens à garder une image de demoiselle sage en cours pour m'éviter les problèmes face aux professeurs.

« Je vais être honnête : ça peut poser problème si tu ne me préviens pas lorsque ça t'arrive en plein entraînement. Comme je te l'ai dit, je n'ai aucune envie de risquer ta vie avec tout ces entraînements hard, voilà pourquoi tu te dois de me prévenir lorsque tu ne te sens pas bien. »

Je suppose que l'inquiétude se lisait sur mon visage. Mille excuses. Pauvre garçon, il se retrouve à tourner un drama de kung-fu avec des problèmes au cœur. N'est-ce donc pas dangereux de la part de son agent d'avoir accepté une telle chose ? Je ne me serais jamais permis de faire ça. J'espère, au plus profond de mon être, qu'il ne rencontrera aucun problème durant les entraînements. Et s'il en rencontre, qu'il me prévienne sur-le-champ, quoiqu'il arrive, quoi que je fasse.

« Mais n'abandonne jamais. On dit toujours que le sport, c'est bon pour le cœur ! »

C'est facile à dire, dirons-nous. N'abandonne pas, persévère. On sait tous le dire, pourtant peu y parvienne. Dommage. La persévérance est importante, que ce soit dans un domaine sportif ou autre, dans la vie quotidienne nous avons besoin de persévérer.

On va peut-être commencer par la théorie avant la pratique, ça ne dure jamais longtemps mais nous passons tous par là. Oui, quoiqu'il arrive nous nous devons de connaître tout un charabia sur l'art martial qu'est ce merveilleux kung-fu. De plus, il en aura besoin s'il veut jouer à merveille son rôle de prodige du kung-fu, non ?

« Tu connais un peu l'histoire du kung-fu ? »

Il a le droit de ne pas savoir, tant qu'il ne me raconte pas que le kung-fu est un art martial japonais, européen ou je ne sais quoi d'autre, ça me va. Le kung-fu est chinois.

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara



 Joyeuses fêtes sur GMK    #76923c
avatar
MESSAGES : 16 ECOLE : Étudiante en médecine
HABITATION : Hachiko
une étudiante & serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
une étudiante & serveuse
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Sam 18 Juin - 15:12
Lou Hana Hatsuyuki

Une nouvelle instructrice ?

Chao Liù

Ne pas avoir l'impression de se vanter ? Il ne se vantait jamais c'était vrai, mais il n'aimait pas se jeter des fleurs non plus … Sans se dévaloriser non plus … Il savait ce qu'il valait, et les gens appréciaient, et ça lui suffisait amplement. Et puis, c'était aux autres de dire s'il était doué … Mais suffisait de voir sa popularité pour le savoir … Oui, il était (peut-être trop) populaire … Mais bon, il ne devait pas s'en plaindre, il était talenteux certes, mais il faisait tout pour être le meilleur dans ce qu'il entreprenait. C'était aussi pour ça que son agent lui mettait souvent des défis, comme ce drama … Il lui en voulait un peu de choisir sans demander son avis, mais c'était comme ça, et il ne le changerait pas de sitôt … Elle lui demanda du coup, comme il avait été honnête sur ses soucis de santé, de la prévenir si ça allait Pas …

« Pas de soucis, vous pouvez compter sur moi ! Je suis pas du genre à laisser ce problème prendre le dessus ! »

Il voyait bien sur l'inquiétude, mais il n'y prêta pas attention, ce n'était pas pour ça qu'il était venu, s'il voulait se faire plaindre, il aurait été voir quelqu'un d'autre qu'une jeune inconnue qui donnait de son temps libre pour l'aider. Il lui en était d'ailleurs très reconnaissant. Et puis, il n'avait pas envie de se faire plaindre non plus … Il voulait aller jusqu'au bout de ce Drama … Bon, c'était quelques épisodes de prévus mais c'était la moindre des choses de faire du mieux qu'il pouvait, pour montrer sa reconnaissance d'avoir été choisi sans audition.

« Je n'ai pas l'intention d'abandonner, c'est pas mon genre ! »

Puis, avant qu'elle ne dise quoi que se soit, il s'inclina un peu et dit, tête ainsi baissée.

« Je m'en remets entièrement à vous ... »

C'était stupide ? Gênant ? Ridicule ? Tout ce que vous pouvez penser était un peu au delà de la réalité, il était poli et reconnaissant, et c'était sa manière de l'exprimer. Avant une interview, un tournage, un enregistrement ...Il faisait ça. Il ne savait pas vraiment pourquoi non plus … EN fait son agent lui avait dit une fois que ça serait original s'il faisait ça … Et il l'avait fait. Donc c'était devenu comme un rituel … Puis il se redressa et lui sourit.

Elle lui posa une question à laquelle il s'attendait, s'il connaissait un peu l'histoire du Kung-fu … Il passa sa main derrière ses cheveux et détourna le regard …

« Et bien … J'ai un peu été prévenu au dernier moment de cet entraînement … et du coup j'ai pas vraiment eu le temps de me renseigner ...Mon emploi du temps est assez chargé ... »

Il se sentait un peu ridicule, arriver comme ça, sans rien savoir de ce qu'il allait pratiquer … Il ne voulait pas dire n'importe quoi … Il savait juste que ce n'était pas japonais … Mais à part ça, il ne savait pas grand chose … Il la regarda de nouveau.

« Peut-être pourriez vous … Pourrais tu m'en parler pour que je ne reste pas inculte … Je pense que ça sera mieux que de regarder sur internet en rentrant et de ne rien savoir pendant la séance ... »

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 149
un nouveau membre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Lun 29 Aoû - 12:19
Chao Liú

Une nouvelle instructrice ?

Subaru Tsuzuki

Tout entraînement peut commencer par un cours. Comme je le pense souvent. Sans théorie ; pas de pratique. Mieux vaut savoir ce que l'on fait plutôt que de rester dans l'ignorance et j'admire sa demande pour en savoir plus sur l'art martial qu'il allait pratiquer aujourd'hui. Bon. Le seul bémol est que le kung-fu a une longue histoire pas forcément amusante à retenir pour ceux qui ne sont pas des adeptes de cette pratique.

Je mets les neurones en place et je me crée rapidement un résumé de ce que je vais pouvoir lui dire. Pas trop de détails sinon il va finir par se perdre dans tous ça et ce serait catastrophique. Il faut tout de même qu'il en sache assez ; ça peut être sympathique pour son drama s'il savait comment le kung-fu avait existé.

« Le Kung Fu existe depuis, environ, cinq millénaires. C'est donc un art martial assez ancien, commençai-je par dire, tout a commencé le troisième millénaire avant Jésus Christ avec l'empereur Huang Ti qui a prétendu avoir développé la technique Chiou Ti qui servirait à vaincre ses ennemis. Il s'agissait en fait d'un entraînement au maniement de l'épée. »

Bon, d'accord, je l'admets ; je vais absolument tout dire. C'est impossible de raconter l'histoire de quelque chose en résumé. C'est comme si je vous racontais que le kung-fu existe depuis un tas d'années et que maintenant il existe un bon nombres de styles de cet art. Ça ne serait pas clair et trop confus, n'est-ce pas ? Puis pas assez approfondis également. Il risque de n'avoir que quelques éléments de l'histoire ; mais pas tout. Ça m'embêterait de faire honte à mon maître, en toute honnêteté.

C'est pour ça que la théorie est importante et que je lui enseignerai d'abord l'histoire avant de le faire pratiquer. Je vous avouerai que s'il avait su en avance qu'il avait entraînement de kung-fu aujourd'hui et qu'il avait pu se renseigner davantage sur cette pratique ; jamais je n'aurais fait une théorie sur ça. On serait passé directement à la pratique et point barre.

Mais bon, au contraire il n'a pas pu en savoir plus et il n'était pas au courant. Je ne le juge pas coupable ; il n'y peut absolument rien et je suis contente de pouvoir lui raconter cette histoire qui date vachement et que j'ai du apprendre d'arrache-pieds avant de pouvoir maîtriser le kung-fu.

« Vers trois cents ans avant Jésus Christ, on a retrouvé des traces de lutte codifiées se nommant Shang Pu qui, au fil du temps, se sont perfectionnées en essayant d'utiliser davantage la ruse que la force brute. Plusieurs techniques de combat utilisées par la caste guerrière commença à s'installer dans des monastères et des temples après l'apparition de Lao Zi et du Taoïsme. Malgré cela, aucun système d'art de combattre fut crée en Chine. »

Je viens de parler du Taoïsme et de Lao Zi. Bien entendu, je vais lui dire ce qu'est ce Taoïsme que j'ai brièvement mentionné avant de poursuivre mon récit parce que je n'ai pas envie qu'il me regarde tout le long avec des gros yeux en se demandant qu'est-ce que c'est ce truc. Peut-être qu'il en a déjà entendu parler ? Possible.

« Le Taoïsme est une religion chinoise qui a été fondée par Lao Zi au VIe siècle avant Jésus Christ. Lao Zi aurait été un sage chinois et un contemporain de Confucius. Il est considéré comme étant, à priori, le père fondateur du taoïsme. Mais va, ne te préoccupe pas de tout cela ! dis-je en souriant. »

Ce n'est pas le moment idéal pour le perdre maintenant. Si je partais sur des explications sur Lao Zi et le taoïsme ainsi que le Confucius ; on serait pas sortie de l'auberge, croyez-moi. Non, vraiment, ce serait très long à raconter et la pratique partirait en fumée très rapidement puisqu'on aurait pas le temps de poursuivre l'enseignement.

Pour plus d'informations, sachez que Lao Zi a plusieurs façons de s'appeler/écrire : Lao Tseu, Laozi, Lao Zi mais il est généralement appelé en Chine par Tàishàng lăojūn (ce qui signifie « Seigneur suprême Lao » !). Bon, je ne vais pas m'étendre plus sur ce sujet au final et je vais favoriser le kung-fu aux autres.

« Entre 190 et 265 après Jésus Christ, un médecin prénommé Hua To a mis au point des mouvements qui servirent à détendre l'esprit et tonifier le corps. Ces mouvements ne servaient qu'à un but thérapeutique mais ils étaient basés sur l'observation de cinq animaux : le tigre, le cerf, l'ours, le singe et la grue ; dont certains servent désormais de bases technique aux pratiquants de l'art du Kung Fu. »

Une grue est un grand oiseau de couleur grise ou blanchâtre marquée de noir qui a de longues pattes, un long cou et des ailes larges. Personnellement je trouve cet oiseau très adorable physiquement. Je n'en ai jamais vu, ni côtoyer mais je m'étais renseignée sur le web après que mon maître m'en ai parlé.

Je viens de terminer l'origine du Kung Fu et désormais je vais attaquer – façon de parler – une partie toute aussi importante. Quand je vous disais que l'histoire est longue, ce n'était vraiment pas une blague. Je crois que si je n'avais jamais été fane de ça, je me serais endormie devant mon maître tant ça peut être soporifique pour certaines personnes !

« L'histoire se poursuis avec Da Mo, il est aussi appelé Ta Mo, Boddhidharma et c'était le prince d'une petite région du sud de l'Inde. Il aurait appris, dès son plus jeune âge, à maîtriser le Kalaripayat, un art martial indien. Lorsqu'il devint un adulte, il renonça à ses privilèges et se rendit en Chine, comme d'autres l'avaient fait avant lui, afin de répandre le Bouddhisme. Da Mo arriva au temple de Shaolin. Le bouddhisme rencontra le taoïsme. »

Je pense que je n'ai pas besoin de dire que le bouddhisme est une religion et philosophie venant de l'enseignement de Bouddha qui s'est propagé en Asie au cours du temps. Tous le monde a déjà entendu parler de cette religion, je crois. Ou même entendu vaguement ce nom résonnait dans une pièce où un enseignant papote depuis des lustres sur telle ou telle chose.

« Une fois sur place, Da Mo remarqua que les moines avaient des conditions physiques déplorables. Lorsqu'il a débarqué là-bas ; il n'a pas été accepté au temple. Il décida donc de méditer dans une caverne située au dessus du temple Shaolin, dans les montagnes. Da Mo resta neuf ans en méditation au même endroit. Durant ces neuf années, il eut des moments de relâchement et s'endormit un jour. Il se réveilla en sursaut, fou de rage et se coupa les paupières en les jetant au sol pour ne plus jamais recommencer cet acte. Après neuf ans à méditer, les moines du temple l'acceptèrent dans le temple Shaolin et Da Mo leur enseigna son savoir. C'est donc dix-huit exercices qu'il leur transmit et qui devinrent plus tard les dix-huit mains du Lohan. »

Je repris mon souffle.

« Les bases du Kalaripayat apprises, l'art martial indien que Da Mo maîtrise et pratique, les techniques étant de plus en plus martiales donnèrent naissance à la boxe de Shaolin. Da Mo fut déçu de savoir que l'aspect martial de son enseignement plaisait plus aux moines et quitta le temple Shaolin. Il n'a pas inventé le Kung Fu mais a appris les qualités de la discipline, la retenue, l'humilité et le respect de la vie humaine, ce qu'on résume en chinois par Wu Te, la vertu martiale. »

On passe à la suite !

J'espère que je ne l'ennuis pas trop avec cette histoire. Tant qu'il ne s'endort pas, ça me va. Ou s'il s'endort, qu'il le fasse discrètement pour ne pas me vexer. Je le secouerai pour le réveiller, tant pis !

« Je vais faire vite sur cette partie là, avouai-je. Le Kung Fu se transmit de générations en générations, le temple Shaolin comptait jusqu'à 500 moines guerriers pendant le règne de l'empereur Taizong de 627 à 649 après Jésus Christ. Le gouvernement Mandchou, pendant le règne de l'empereur Kangxi de 1662 à 1722, craignait que les moines se rebellent malgré qu'ils soient tous pacifistes. Il attaqua le monastère en faisant un complot avec Ma Ning Yee qui mit le feu à l'intérieur pendant qu'à l'extérieur les soldats attaquaient. Les "Cinq Invincibles" composés de Ng Mui, Abbot Chi Shin, Abbot Pak Mei, Maître Fung To Tak et Maître Miu Hin s'échappèrent du monastère et prirent chacun un chemin différent. »

Allez, courage, c'est bientôt fini !

« Selon la légende, les Maîtres qui ont quitté Shaolin développèrent leurs propres styles. Grâce à ça, le Kung Fu obtint divers styles et de nombreuses armes. Il y a un proverbe qui dit : "Tous les arts martiaux nés sous le Ciel proviennent de Shaolin". »

Proverbe que j'ai toujours gardé en tête car je l'adore particulièrement. Soit. Il ne nous reste plus grand-chose. Je vais lui raconter la dernière anecdote avant de passer à « aujourd'hui » concernant l'art martial qu'il va apprendre.

« Le temple a été restauré et de nouveau incendié en 1928 par les gardes rouges. La plupart des moines se sont enfuis tandis que certains ont survécu et malgré que les manuscrits aient été brûlés, l'enseignement pu se poursuivre grâce à la tradition orale. Vers la fin des années 70, le temple Shaolin a de nouveau été rebâti et les moines sont revenus pour reconquérir leur temple et leurs terres. »

Ils ont fait du chemin à travers le Kung Fu, je trouve. Cet art ne cessera de m'impressionner. Et cette histoire de me passionnait. Bien entendu ; faut être fan, ou tout simplement aimer en apprendre plus sur le reste du monde, pour apprécier l'histoire à sa juste valeur et la garder en tête. Je trouve qu'il est toujours préférable de connaître l'origine de quelque chose avant de le pratiquer.

« Aujourd'hui il ne reste qu'une centaine de moines, ce qui n'est pas beaucoup et qui est loin d'être égal à l'âge d'or du temple, mais il y a environ 400 styles de Kung Fu. Ils sont divisés en styles du Nord et du Sud et il existe seulement trois styles dit "purs" qui proviennent de Shaolin : le Hung Gar, le Choy Lay Fut et le Wing Chun. Les styles qui sont divisés en styles externe sont nommés wai jia et sont considérés comme étant bouddhistes car ils sont rattachés à Shaolin et les styles internes sont nommés nei jia et sont taoïstes car leur "berceau" serait le mont Wudang. »

Mais que sont styles internes et externes ?

« Les styles internes sont ceux qui se concentrent sur le travail de l'énergie et de la méditation tandis que les styles externes sont orientés sur le renforcement musculaire et la rapidité d'exécution. Cependant il existe trois styles proprement internes qui sont : le Taiji Quan, le Bagua Zhang et le Xingyi Quan parce que les autres ont tous une part interne et une part externe. »

L'histoire et les explications sont enfin terminées. J'espère qu'il a pu mémoriser quelques petits trucs et s'il a besoin encore d'explications ; qu'il le demande. Je ne refuserai pas, ce serait contre ma vision des choses qui consiste à aider autrui.

« As-tu des questions ? Est-ce que tu as tout compris ? demandai-je pour en être certaine. »

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara



 Joyeuses fêtes sur GMK    #76923c
avatar
MESSAGES : 16 ECOLE : Étudiante en médecine
HABITATION : Hachiko
une étudiante & serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
une étudiante & serveuse
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Mer 31 Aoû - 17:47
Lou Hana Hatsuyuki

Une nouvelle instructrice ?

Chao Liù



Elle commença à lui donner l’histoire du kung fu, attentif et sérieux, il écouta comme s’il écoutait un cours, se disant que de toute manière, c’était toujours mieux d’avoir des informations de quelqu’un qui aimait ce dont elle parlait que d’aller voir sur internet des choses neutres. Surement que ça lui permettrait d’en savoir plus et d’en apprendre plus car plus passionnée, elle lui transmettrait cette passion. Il essaya de retenir le plus important, art martial très ancien qui a commencé dans un entrainement du maniement de l’épée nommé Chiou Ti. Puis, bien plus tard, il a été retrouvé de trace du Shang Pu, quelque chose de plus perfectionné et se basant sur la ruse plutôt que la force. Des techniques de combats commencent à partir de là à s’installer dans les monastères et le temples après l’apparition du Taoïsme … Ce nom lui disait vaguement quelque chose … Mais il aurait été incapable de dire quoi. Il nota aussi dans sa tête qu’aucun système d’art du combat ne fut créé en Chine … A ces mots, il sembla peut être un peu surpris … A dire vrai, il pensait que tout partait de la Chine …

Le Taoïsme, puisqu’elle lui expliqua rapidement, était une religion fondée par un contemporain de Confucius … Puis elle lui dit de ne pas se préoccuper de tout ça … Ah … Elle devait avoir une idée en tête et revenir dessus. Il se renseignerait à l’avenir sur ça. Puis elle revint sur le fait qu’un médecin, plusieurs siècles plus tard, mis au point des mouvements basés sur l’observation d’animaux, pour apprendre au corps à se détendre, à visée thérapeutique, mais que ces mouvements étaient des bases pour le kung fu.

Elle continua l’histoire … Surement que n’importe qui en aurait eu marre, mais Subaru semblait avaler les informations à mesure qu’elle les disait. Elle parla d’un prince qui avait apprit très tôt un art martial indien et qui renonça à ses privilèges pour se rendre en Chine pour répondre le bouddhisme. Il y eu la rencontre entre le bouddhisme et le taoïsme. Mais ce prince remarqua la déplorable condition physique des moines et fut de toute manière refusé au temple où il était allé, et en profita pour méditer longtemps, plusieurs années, s’affligeant des souffrances quand il s’endormait … Oui bon, il ne pouvait pas tout retenir non plus !

Il fut suite à ces années de méditations accepté dans le temple et il enseigna aux moines son savoir, leur apprenant les dix huit bases du … Lohan … Puis son art vira à la boxe de Shaolin. Il n’a donc pas inventé le kung fu, mais a appris les vertus martiales. Il nota précisément quelles étaient ces vertus : la discipline, la retenue, l’humilité, le respect de la vie humaine. Ces quatre choses restèrent ancrées dans sa mémoire, comme s’il l’avait parfaitement noté sur un cahier qu’il ne perdrait jamais.

Puis le kung fu s’appris de générations en générations. Puis un empereur craignit que les moines ne se rebellent malgré leur pacifisme, et les attaqua avec un complot pour mettre le feu à l’intérieur avant d’attaquer par l’extérieur … Cinq maitres réussirent à s’enfuir en prenant cinq chemin différents. Ces cinq hommes développèrent leur propre style selon la légende. Mais il garda le proverbe aussi en tête, le trouvant assez vrai selon l’histoire qu’il écoutait. « Tous les arts martiaux nés sous le Ciel proviennent de Shaolin ».

Puis elle lui expliqua qu’il existait plus de 400 style de Kung Fu … Divisés en deux par le Nord et le Sud, et seulement trois styles purs provenant de Shaolin. Il se força d’essayer de retenir les noms : Hung Gar, Choy Lay Fut, et Wing Chun. Il y avait aussi le style externe relié au Bouddhisme et le style interne relié au Taoïsme.

Le style interne était relié à la méditation et au travail de l’énergie, le style externe au renforcement musculaire et à la rapidité d’exécution … Puis il y avait trois style internes propres et les autres qui étaient les deux …

Elle lui demanda enfin s’il avait des questions ou s’il y avait des choses qu’il n’avait pas compris.

« Et bien, j’espère avoir mémorisé l’essentiel. J’avoue que vo … t’entendre en parler ainsi est assez motivant, on y perçoit la passion, et ça donne envie d’en savoir plus. Si j’ai bien cerné, en gros résumé du Kung fu, je ne repars pas sur toute l’histoire, il y a plus de 400 styles, mais seuls trois qui sont dit purs car provenant de Shaolin. Chaque style a en lui une part externe qui contient le renforcement musculaire et la rapidité d’exécution, et une part interne qui favorise la méditation et le travail de l’énergie, sauf trois styles qui ne sont que dans la base interne. J’avoue avoir du mal avec les noms, mais je les noterais une fois que je serais chez moi, avec l’aide d’internet. »

Il espérait avoir compris ce qu’il fallait, mais se dire que ce n’était pas un sport uniquement basé sur la force, bien que ça il le savait déjà, était plutôt rassurant, parce que de la force pure, il n’en avait pas tant que ça.

« Après, si des choses me paraissent floues à l’avenir, ou si des questions me viennent, je v … T’en ferais part, je pense que … Tu m’éclaireras bien plus qu’internet sur ce genre de choses. »

Oui il avait toujours du mal avec le tutoiement.


©GOOD MORNING KIBOU - Aimara

avatar
MESSAGES : 149
un nouveau membre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù Mer 5 Oct - 17:26
Chao Liú

Une nouvelle instructrice ?

Subaru Tsuzuki

Heureuse de savoir que mon discours ne l'a pas endormi, il me semble également plus facile de lui apprendre mon art désormais, et tout cela grâce à l'histoire du Kung-Fu. Il a retenu l'essentiel, fort heureusement pour lui car j'aurais fini par désespérer, surtout s'il m'avait sortie avec un air de je-m'en-foutiste que l'art martial qu'il va apprendre est apparu soudainement aux Etats-Unis pour ravager la population humaine et la soumettre aux ordres du Roi Louis XIV. Bien sûr, ce n'est qu'une exemple de stupidité qu'un être humain peut sortir, en particulier pour provoquer quelqu'un.

Il me résuma mon discours dans les grandes lignes en me disant qu'il y avait plus de quatre cents styles, qu'ils avaient tous une part externe et interne en eux excepté trois styles qui sont purement internes. Il me prévint que si des questions venaient à naître dans son esprit, il me les poserait car je lui expliquerais probablement mieux que notre merveilleux Internet. Il a certainement raison, et je serais bien contente de lui en apprendre plus s'il le demande !

« Tu as compris, c'est parfait ! »

Il finira par s'habituer au tutoiement ainsi qu'aux noms que j'ai précédemment cité. Avant de bien débuter, j'ai quelques questions à lui poser car il est important que je le sache, ça me permettra de savoir si je dois faire des entraînements de x chose ou de y machin, vous voyez. Donc c'est pour cette raison que je le regarde droit dans les yeux en lui souriant toujours, tout de même je suis quelqu'un de joyeux.

« Es-tu souple ? Il n'y a aucune honte à ne pas l'être ; la souplesse se travaille à l'aide d'entraînements. Ensuite, es-tu rapide dans tes mouvements ? Encore une fois : ce n'est pas une honte de ne pas l'être, n'hésites pas à me le dire clairement et ne passe surtout pas par quatre chemins. »

En moins de cinq minutes, je suis devenue enquêtrice professionnelle — ou emmerdeuse, à vous de choisir. Non, honnêtement il faut être un peu souple pour le Kung-Fu et les mouvements demandent à ce qu'on soit rapide dans la réalisation, ce n'est rien de bien grave, nous pourrons commencer nos entraînements par cela. Vous savez, un jour, un inconnu m'a dit lorsque je baissais les bras : c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Et bien j'ai envie de vous dire la même chose, sauf que je ne la dirai pas car je ne suis pas bien placée pour la prononcer de vive voix. Mille excuses vos Altesses, haha.

« Il n'y a pas d'âge pour apprendre un sport, et tu en es la preuve vivante. Et bien saches que c'est exactement la même chose pour la souplesse et la rapidité. De toute façon : que tu sois souple et rapide ou non, je t'imposerais quand même des entraînements là-dessus, ça me paraît normal. »

C'est pour son bien, je n'aimerais pas qu'il me raconte qu'il est d'une souplesse époustouflante et qu'il se retrouve avec la colonne vertébrale déplacée par la faute d'une figure trop hard pour sa souplesse et pour lui. Tout comme la rapidité, s'il n'est pas rapide et qu'il ment, en combat il se fera laminer directement. Il n'aura pas le temps de s'exclamer : Ouf! qu'il sera déjà à terre, K.O avec un écran noir qui affiche Game Over.



PS : Toutes mes excuses pour la longue attente de mon post, je n'avais vraiment pas le temps à cause de la rentrée et des devoirs en grand nombre que j'ai eu.

©GOOD MORNING KIBOU - Aimara



 Joyeuses fêtes sur GMK    #76923c
avatar
MESSAGES : 16 ECOLE : Étudiante en médecine
HABITATION : Hachiko
une étudiante & serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
une étudiante & serveuse
MessageSujet: Re: Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù
Contenu sponsorisé
Une nouvelle instructrice ? | PV Chao Liù
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Arrive au Chao Bao Zi (enfin!)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING KIBOU :: Dans Kibou :: Hachiko :: Université-
Sauter vers: